#ChallengeAZ (2019) – C comme Castelvecchio

Image parPrawny de Pixabay

Qu’il est frustrant de connaître le lieu d’origine de ses ancêtres et d’être parfaitement incapable de le localiser avec précision et donc de se faire une idée de là où ils ont vécu.

Ce fut mon cas pour Castelvecchio.

Sur le papier, ce nom avait tout du conte de fées pour généalogiste en herbe. Qu’espérer de mieux qu’un village italien dont le nom renvoyait à un vieux château. C’est plus fort que soi, on imagine déjà ses aïeux en train de défendre vaillamment un donjon dans la plus pure tradition médiévale.

Mais avant de briller en société avec de telles élucubrations, encore faut-il être capable de répondre à la question : « Mais où se dresse donc cette charmante bourgade au nom si buccolique? ».

Que savais-je? A vrai dire peu de choses.

Que Castelvecchio est la ville de baptême/mariage/sépulture de mes ancêtres Ramella et consorts, du moins pour ceux dont je dispose des données.

Que Castelvecchio se situe dans l’ancien Royaume de Piémont-Sardaigne et que parfois ce village est nommé Castelvecchio d’Oneglia ou Castelvecchio di Santa Maria Maggiore.

Aux premiers balbutiements des moteurs de recherche, « Castelvecchio » ne renvoyait strictement rien de probant. Et j’avoue que j’avais du mal à comprendre pourquoi.

J’ai donc tenté plus tard avec « Oneglia » et à force de recherches, j’ai compris que cette ville de l’actuelle Riviera ligurienne avait fusionné avec d’autres communes pour former Imperia, qui existe encore à ce jour.

Localisation d’Imperia – Source : Google Maps

Très bien, la localisation se précise, mais qu’en est-il de Castelvecchio?

J’ai consulté d’anciennes cartes de la Ligurie pour voir où cette localité, que je supposais être en périphérie d’Oneglia pouvait se trouver. En vain également.

Mon hypothèse la plus probable était que Castelvecchio n’avait certainement pas résisté aux deux conflits mondiaux du XXème siècle et qu’il n’y en restait plus la moindre trace. A part peut-être dans de vieux ouvrages que j’aurais bien été de peine de trouver.

J’ai donc abandonné. Provisoirement.

Les années ont passé. Et pendant ce temps-là, les moteurs de recherche qui étaient de petits oisillons au début du XXIème siècle ont appris voler de leurs propres ailes, et disposent désormais d’une envergure impressionnante.

En relançant mes recherches sur la Toile à ce sujet il y a deux ans, je fus agréablement surpris d’obtenir des résultats plus pertinents. C’est là que je compris qu’en plus d’Oneglia ou Porto San Maurizio, Castelvecchio était également une des composantes de l’actuelle cité d’Imperia.

Castelvecchio existe donc toujours bel et bien mais sous forme d’un quartier d’Imperia. Et une association a même été créée pour perpétuer son histoire : le Circolo Castelvecchio-Imperia. Cerise sur le gâteau, un livre a été écrit et mis à la vente par cette association pour formaliser le passé de cette ancienne commune : Castelvecchio di Santa Maria Maggiore e la sua storia.

Châteaux d’Oneglia – B.Panecarne (1813)

Castelvecchio correspondait initialement à un château des princes d’Oneglia, d’où son nom. Durant la guerre entre Charles Emmanuel II de Savoie et la République de Gênes, il fut assiégé par les Gênois qui en obtinrent la capitulation en 1672.

Mais que reste-t-il du Castelvecchio de mes ancêtres?

Comme on le comprend dans les documents de l’époque ainsi que dans le contexte des XVIIIème et XIXème siècles, la vie sociale et religieuse était rythmée par la paroisse Santa Maria Maggiore. C’est un bon point de départ pour entamer des recherches. Et grâce aux outils modernes on peut visiter des lieux de façon virtuelle.

Localisation de la paroisse de Santa Maria Maggiore – Source : Google Maps
Eglise Santa Maria Maggiore – Source : Google Maps

Une simple observation permet de réaliser que l’église était non seulement le point central de la vie quotidienne mais également le point culminant géographique.

Eglise Santa Maria Maggiore vue du haut – Source : Google Maps
Eglise Santa Maria Maggiore – façade – Source : Google Maps

L’église est un témoin vivant du passé de cet ancien village indépendant. Sa façade, superbe, a été refaite dans les années 70. Cette édifice, qui surplombe Imperia, est visible depuis le littoral et a de ce fait été longtemps utilisé en tant que phare par les bâteaux. Cette fonction était assurée par une croix illuminée à son sommet, mais est désormais obsolète en raison de la pollution atmosphérique.

J’ai en parallèle cherché des autres traces datant d’avant l’annexion à Imperia.

Bâtiment portant la mention « Castelvecchio S.M.M. » (Santa Maria Maggiore), via Nazionale – Source : Google Maps
Ponts – Source : Google Maps

Soyons tout à fait honnête, la modernité a écrasé l’identité de ce village ancestral, surplombé par un immense viaduc autoroutier. Le contraste apparaît clairement lorsque l’on découvre l’antique pont en ruines qui surplombait l’Impero, la rivière ayant donné son nom à la ville unifiée, d’un côté, et ces super-structures disgracieuses et oppressantes, de l’autre.

A ce titre, l’état actuel de Castelvecchio devient une métaphore vivante de l’intérêt de la généalogie : être à même, dans une époque en marche vers le progrès et l’urbanisation, quelque fois à outrance, de poser le regard sur ce que l’Histoire nous laisse. Cette même Histoire sans laquelle j’aurais bien été incapable de trouver la moindre trace de cet antique village. Cette Histoire qui est au coeur de la mission de l’association Circolo Castelvecchio – Imperia, dont l’intérêt et la tâche sont à la fois immenses et salutaires.

Via Vittorio Veneto – Source : Google Maps
Début de la Salita Santa Maria Maggiore, un des deux chemins ancestraux permettant de monter jusqu’à l’église du même nom.

18 commentaires

  1. J’adore moi aussi me « balader » virtuellement là où mes ancêtres ont vécu, c’est toujours très émouvant.
    Et ce doit être encore plus excitant quand on cherche un lieu dont le nom ressemble, comme Castelvecchio, à un château de conte de fées !

    Aimé par 1 personne

  2. Tu vois, j’ai fait une recherche semblable avec des ancêtres découverts récemment. Ils habitaient tout près des tiens, en 1761, en Lugurie , à Chiappa et à Pairola.
    Depuis je rêve de programmer un voyage là bas !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s