#Geneathème de janvier : recueil non exhaustif de blogs du #ChallengeAZ (2019)

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Dans le cadre du Généathème de janvier (Un mois pour lire, découvrir et apprendre), je m’apprête à vous parler de mes coups de coeur du dernier Challenge AZ. Avec environ 70 participants ayant produit 26 articles chacun, je conviens que la tâche est rude voire réductrice de vouloir résumer cette période d’effervercence en quelques lignes. Néanmoins, il y a parmi les textes et thèmes rencontrés tout au long du mois de novembre, des idées, des sujets et des styles que je souhaitais mettre en avant. Voici donc mon choix non exhaustif de blogs.

Théo, Zoé, Léo et les autres… a fait le choix de nous présenter chaque jour un objet, et je trouve la démarche bien pensée et originale, car elle a le mérite de sortir du cadre habituel de la description d’un ancêtre. Un objet traverse également les époques et témoigne de traditions, de cultures et de techniques souvent révolus. Très instructif!

La forêt de Briqueloup énumère les diverses façons qu’il existe de présenter sa généalogie avec un credo : ne jamais ennuyer. Lorsqu’un sujet nous passionne, quel qu’il soit, la difficulté réside dans l’adaptation du message vis-à-vis de ceux qui n’ont pas nécessairement le même niveau d’engouement. Une difficulté supplémentaire existe avec la généalogie, puisqu’on parle de « sa » famille, de « ses » ancêtres donc indirectement toujours de soi. Bravo : contrat rempli et au passage beaucoup d’idées.

Marques ordinaires n’aime pas la simplicité, c’est un fait. Durant l’été, le blogueur a donc impliqué la communauté des Généatwittos afin de lui trouver des mots à utiliser pour chaque lettre. Une fois de plus : mots trop simplistes s’abstenir! Trois mots tordus ont été choisis pour chaque lettre, le tout cuisiné dans des recettes narratives succulentes dont Sébastien a le secret. Une vraie réussite.

Pour De Pen Harden à Pen Bizien, sous la plume de Marielle, ce fut chaque jour une tribune libre d’ancêtres intervenant à tout-va et partageant leur passé et leur expérience. Un #RDVAncestral quotidien en quelque sorte. En plus d’être originaux, ses récits ne sont pas dénués d’humour, ce qui a rendu ce feuilleton particulièrement agréable à suivre.

Sur la piste de mes ayeuls a choisi de nous raconter la Savoie, qu’on n’imaginait pas à ce point pleine de spécificités. J’ai donc découvert beaucoup d’éléments en la lisant et vous invite à en faire de même.

Un arbre pour racines aborde cette année la généalogie de son conjoint, dont les origines ont fait écho avec les miennes. J’ai donc suivi avec une attention toute particulière ces destins liés aux Hautes-Alpes et à l’Italie et vraiment apprécié la créativité et l’originalité de Delphine dans la forme de certains articles.

Becklivet a rendu la copie la plus chargée émotionnellement qui soit. Faire le choix de parler de son père est tout d’abord courageux, mais Catherine n’est pas tombée dans le piège que ce type d’exercice peut tendre. Le résultat est un doux mélange d’émotions et de sobriété. Tout en finesse nous découvrons la vie de René, et comme dans un roman, nous commençons par la fin pour mieux remonter le fil du temps.

Mes aieux quelle famille fut une très jolie découverte. Des articles tous plus intéressants les uns que les autres. Des approches thématiques dans certains, le zoom sur un ancêtre particulier dans d’autres. Un Challenge réellement réussi!

Merci à tous les participants d’avoir produit un Challenge AZ d’une telle qualité. Ce fut un réel plaisir de vous lire.

Rendez-vous en novembre!

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s